Le choripan : un sandwich incontournable

Le choripan est un sandwich au chorizo grillé. Hérité des gauchos, il est incontournable en Argentine, et c’est l’un des plats préférés des argentins.


Voir directement la recette du choripan

Qu’est-ce que le choripan ?

choripan argentin

Le choripan est le sandwich argentin par excellence. Dans un pain marraqueta, on trouve une célèbre saucisse grillée au feu, appelée « chorizo », ainsi qu’une sauce locale (chimichurri ou criolla).

Le pain marraqueta est un morceau très commun en Argentine, appelé « pan francés ». C’est le pain le plus utilisé pour les sandwichs et les asados.

Le chorizo, quant à lui, n’a rien à voir avec un saucisson espagnol. C’est une grosse saucisse faite à partir de viande bovine (65%), de viande porcine (30%) et de condiments (5%). Elle est souvent scindée en deux, afin de faciliter la cuisson et la dégustation. On appelle cela un chorizo mariposa.

Les ingrédients traditionnels sont donc le pain, le chorizo et la sauce. Cependant, il peut arriver que le choripan soit servi avec de la salade et de la tomate.

Enfin, le nom du sandwich, vient de la contraction des mots chorizo et pan (= pain). Il est surnommé « chori ».

Que représente le choripan en Argentine ?

choripan stand

Le choripan est incontournable en Argentine. Rapide à préparer, difficile à rater et bon marché, on en trouve à tous les asados, mais aussi dans la restauration rapide. On le déguste lors du repas familial du dimanche, dans la rue en allant voir un match, au stand de la fac en sortant des cours… Le « chori » est omniprésent et il y a des milliers d’occasions de se régaler avec ce sandwich national.

À l’asado, on le prend pour se mettre en appétit. Juste avant l’arrivée des meilleurs morceaux de viande, qui prennent plus de temps à cuire. Dans la rue, c’est le repas rapide parfait qui met tout le monde d’accord. Très associé au football, les stands de choripan foisonnent aux alentours des stades, les jours de match. Et même s’il rime avec cuisine de rue, sa popularité l’a emmené jusqu’aux menus des restaurants et des bars les plus tendances de Buenos Aires.

Six-cents millions de choripan sont consommés chaque année en Argentine, soit quinze par personne. Il fait logiquement partie des dix plats préférés des argentins. Comme pour les empanadas, un championnat est organisé pour élire le meilleur chaque année. Celui-ci a lieu à Córdoba, ville reconnue comme la capitale du choripan.

Bon à savoir : il existe une variante notable, appelée morcipan. Il s’agit du même sandwich, sauf qu’un morceau de boudin remplace le chorizo. Le boudin se dit « morcilla » en espagnol, ce qui explique le nom du sandwich (contraction des mots morcilla et pan).


Histoire et origine du choripan

choripan histoire

Bien qu’on trouve aujourd’hui des choripan dans toutes les grandes rues de Buenos Aires, c’est à l’intérieur du pays que ce fameux sandwich a été popularisé. Plus précisément, dans les zones rurales bordant le Río de La Plata. Au 19ème siècle, les gauchos qui y vivaient ont été les premiers à mettre leur chorizo dans un morceau de pain. Ils préparaient ce sandwich lorsqu’il y avait un heureux événement à célébrer.

Plus tard, le choripan a descendu le Río pour débarquer plus en aval, à la Costanera. Située à Buenos Aires, cette zone borde l’estuaire et regorge de stands de “chori”. Ces derniers se sont ensuite exportés dans le reste du pays et particulièrement à Córdoba, où les rues foisonnent de points de vente.

La légende de Napoléon

S’il est certain que les choripan sont arrivés à Buenos Aires depuis l’intérieur du pays, une légende raconte qu’ils proviennent d’encore plus loin. Selon elle, c’est lors de la Campagne de Russie que le sandwich national a vu le jour. Alors que l’armée napoléonienne se retrouve dans des villages volontairement brûlés par les russes, elle est sans abri ni ressource. Napoléon demande à son cuisinier (Dunand) un plat chaud. Dunand, qui sait bien que son empereur apprécie la charcuterie, improvise avec ce qu’il trouve : du porc et du pain. Il fait griller un morceau porc sur le feu et le met dans un bout de pain. Ainsi serait née la première version du choripan.


Recette du choripan

choripan recette

Ingrédients

  • Pain marraqueta
  • Chorizo (saucisse de viande bovine et porcine)
  • Chimichurri ou salsa criolla
  • Salade et tomate (optionnel)

Préparation

  1. Mettre le chorizo sur le grill à feu moyen, faire cuire doucement les deux faces
  2. En fin de cuisson, le scinder en deux et le remettre à griller quelques instants
  3. Ajouter le pain sur le grill
  4. Retirer le tout et déposer le chorizo sur le pain
  5. Ajouter le chimichurri ou la salsa criolla
  6. Optionnel : rajouter des feuilles de salade et/ou des tranches de tomate

Listo ! Le choripan est prêt à être englouti ! Il est particulièrement appréciable au début de l’asado ou pendant un match de foot. Mais il n’y a pas de mauvais moment pour en déguster, un choripan est toujours bienvenu.


Partager l’article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *